Blog Actualités |Suivre notre actualité|Agenda|La Lettre de Corot|Presse|Contact
Faire un don

Récit d’une journée ordinaire à Corot…

L'actualité de l'association, Témoignages

9h30, appel d’un co-propriétaire d’un immeuble voisin. Un jeune homme vit depuis plusieurs jours dans le parking de l’immeuble ; il affirme être un jeune hébergé par le centre Corot.

Renseignement pris, ce jeune homme a été hébergé il y a quelques années. Une bénévole va à sa rencontre. Il est très fatigué, découragé. Footballeur engagé par un club aux Pays-Bas, il est revenu à Paris pour des démarches administratives qui tardent à aboutir. Dialogue avec les éducateurs de l’association, recherche d’aide, nombreux appels téléphoniques. La bénévole finit par lui trouver une place dans une auberge de jeunesse et l’aide à déménager ses affaires. Le jeune est réconforté. Il dormira au chaud ces jours prochains. Même s’il n’est plus accompagné par Corot, une bénévole était là pour lui aujourd’hui.

11h00, heure d’affluence à l’épicerie sociale. 33 personnes sont là ce matin et presque autant de bénévoles qui se partagent entre le « premier accueil », les entretiens d’accompagnement, l’accueil au café et le service à l’épicerie sociale. Un donateur venu chercher un duplicata de reçu fiscal visite les locaux. « Incroyable ! Cela fait 80 ans que j’habite le quartier et jamais, je n’ai imaginé tout ce que vous faisiez içi ! ». Un bénévole était là aussi pour ce monsieur aujourd’hui.

12h30, une maman revient à Corot en larmes. A son retour de l’épicerie, la police était devant la porte de sa chambre de service. Expulsion. Nous sommes tous, autant qu’elle, sidérés par cette nouvelle. La policière et le policier ont été très délicats. Une solution d’attente lui est proposée : une chambre dans un hôtel social d’un autre arrondissement. Elle emporte quelques affaires et surtout les jouets préférés de son petit garçon de 5 ans. A 16h30, une bénévole l’accompagne à la sortie de l’école. Il faut expliquer à l’enfant que désormais, il a une nouvelle maison. Une bénévole les accompagne à l’hôtel, apporte plaque chauffante, vaisselle, sans oublier de la poudre chocolatée pour le petit-déjeuner… Une vie nouvelle va commencer pour eux... Des bénévoles étaient là pour eux aujourd’hui… et le seront certainement encore pour plusieurs mois.

14h30, affluence au vestiaire, 5 femmes enceintes parmi les femmes accueillies. Heureusement, une collecte de layette a récemment été organisée à l’école primaire de St Jean de Passy. Toutes repartent avec de quoi accueillir la naissance prochaine de… ces 5 petits garçons… la layette rose sera pour d’autres futures mamans ! A la fermeture, une femme se présente, très démunie, souillée. Deux bénévoles, l’accueillent, l’aident à se changer, se nettoyer. Dignité, respect, bienveillance. Ces deux bénévoles étaient là pour elle aujourd’hui.

22h00, Suzanne s’endort ce soir dans son studio. Elle a quitté le centre Gutenberg pour son propre logement, avec un CDI à temps plein dans la vente de prêt à porter. Fin d’un long parcours de chaos, de souffrances. Magnifique exemple de persévérance, d’implication et de gaieté. Des éducateurs, des bénévoles et des donateurs se réjouissent pour elle aujourd’hui.

A Corot, chaque journée ordinaire est une journée particulière.

Inscrivez-vous à notre newsletter. Recevez notre actualité, suivez nos projets
Plan pour accéder à Corot Entraide

© Copyright 2012 COROT ENTRAIDE | Crédits