Blog Actualités |Suivre notre actualité|Agenda|La Lettre de Corot|Presse|Contact
Faire un don

Journal du déconfinement - Jeudi 11 juin

L'actualité de l'association, La vie à l'Accueil Jeunes

Réunion Zoom à l'Accueil des jeunes au centre Corot...

Réunion ZoomRéunion zoom

Les rendez-vous hebdomadaires pour les jeunes ont repris au centre Corot avec les éducatrices et la psychologue. En revanche, les accompagnements sont maintenus à distance avec les bénévoles.

Les réunions d'équipe se tiennent elles aussi à distance pour faire le point sur la situation de chaque jeune accompagné.

Les bonnes nouvelles : Clara qui suit tous les soirs de 18h à 22h, une terminale ES a les notes suffisantes pour l'obtention de son bac. Elle est inscrite en BTS, il lui faut maintenant trouver un employeur en alternance pour démarrer en septembre. A voir comment l'aider et l'orienter car elle travaille actuellement à plein temps et a peu de temps à consacrer à sa recherche.

Henrik a plutôt bien vécu la période de confinement, il "adore les fruits et en a mangé beaucoup pour booster son immunité". Durant les plages horaires autorisées, il est allé régulièrement faire du sport en extérieur. Il a repris son emploi dans le BTP ; il faut maintenant qu'il se stabilise. Antonio est très content, il a trouvé un emploi. Il livre des pizzas entre 18h et 22h. A suivre toutefois... car il arrive qu’il ait des problèmes de sommeil, il peut en effet se réveiller à 3h du matin.

D'autres situations sont plus difficiles : Steve vient d'obtenir son CAP de cuisinier. Comme pour beaucoup de jeunes, le confinement dans 9 m2 n’a pas toujours été évident. Il n'a plus aucunes ressources. Ses économies ont fondu. Il est inscrit à Pôle Emploi depuis peu mais il désespère de ne pas voir sa situation évoluer assez vite. L'équipe prévoit un rendez-vous à Corot pour l'aider à rechercher de nouvelles pistes sur Internet. Il a poursuivi ses cours de français à distance avec Catherine. L'accent va être mis sur la recherche d'emploi et sa présentation orale. Tony sera vu à Corot dès lundi, Il n'a pas de ressources. Son salaire de février ne lui a pas été payé, ni celui des 2 premières semaines de mars. Il se sent très seul. Son moral est très bas.

Sylvie, bénévole, confie : "Je sens que les échanges réguliers par téléphone ont vraiment permis aux jeunes de se sentir soutenus. On sent que c'était important pour eux. Parfois, c'est eux qui m'envoyaient un sms pour me demander de mes nouvelles et savoir si tout allait bien."

Rien ne vaut cependant la richesse de la recontre physique...

 

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter. Recevez notre actualité, suivez nos projets
Plan pour accéder à Corot Entraide

© Copyright 2012 COROT ENTRAIDE | Crédits